Baguage des flamants roses...

Publié le par l'Univers d'Erika

Baguage des flamants roses...

Je reviens aujourd'hui sur ce moment magique qu'est le baguage des flamants roses qui a eu lieu le 3 août dernier au Salin d'Aigues Mortes en Camargue. Nous avons eu la chance de participer à cet évènement qui était initialement prévu le 4 au matin (jour de mon anniversaire... pur hasard) mais la météo a obligé les organisateurs a changer les plans... La présence de 120 bénévoles (dont nous faisions partie) était nécessaire pour cette opération délicate.

A l'arrivée, bien entendu, contrôle du passe sanitaire par une personne fort désagréable, elle-même interdisant à quiconque de prendre des photos sinon elle confisquait l'appareil. Bref, je n'ai pas trop apprécié cette manière de faire peu commerciale.

Heureusement, les personnes de la "Tour du Valat" ont largement compensé par leur gentillesse. Ce n'est donc, quasiment 2 mois plus tard (photos en main... si je puis dire) que je peux enfin vous montrer mon article.

Nous avons reçu un joli t.shirt (bleu pour nous). Chaque équipe avait sa couleur. Puis direction le bout du bout du salin en voiture et pas avec n'importe qui, notre chauffeur étant Mr Allain Bougrain-Dubourg avec qui nous avons bien évidemment discuté. (A noter aussi, parmi les bénévoles, la présence discrète de "Jamy Gourmaud" de l'émission "C'est pas sorcier").

La présence d'une nurserie de 4 500 poussins est vraiment IMPRESSIONNANTE à voir, sans compter les 15 000 flamants roses adultes qui séjournent sur le site, dont beaucoup se sont envolés à notre arrivée. Un véritable ballet aérien dont nous avons pu profiter tout en avançant dans l'eau.

Arrivés sur place, nous nous sommes positionnés afin d'entourer la crèche où les 4 500 poussins sont situés. Une étape un peu difficile pour moi car marcher dans l'eau et parfois jusqu'aux fesses (j'suis petite), n'a pas toujours était simple vu que le sol n'est pas plat du tout. Les petits bobos m'ont rappelé le souvenir durant plusieurs jours (l'eau salée, c'est bon pour les pieds. hi hi...).

Au final de cette balade mouillée, environ 700 poussins se sont retrouvés dans l'enclos. A partir de là, chaque groupe s'active après avoir reçu les informations sur la manière dont on doit porter le poussin et les étapes que nous devons suivre.

Récupérer le poussin délicatement afin de ne pas trop le stresser, puis baguage (une bague à chaque patte), pesage, mesurage, prélèvement d'une petite plume pour déterminer son ADN et relâché dans l'étang où ils rejoignent la crèche. Une étape délicate où il faut leur soutenir le jabot et libérer les ailes puis attendre qu'il se décide à partir. Le stress étant présent, tout doit se faire dans le plus grand calme.

Pour info : Le baguage existe depuis 1977 et cela fait 5 ans qu'il a lieu sur le Salin d'Aigues Mortes.

Un clic sur l'image pour afficher plus de détails !

Baguage des flamants roses...
Baguage des flamants roses...
Baguage des flamants roses...
Baguage des flamants roses...
Baguage des flamants roses...
Baguage des flamants roses...

Article de la Tour du Valat publié le 4 août.

600 poussins de flamants roses bagués mardi 3 août 2021 sur le Salin d’Aigues-Mortes.

Hier, en fin de journée, juste avant la pluie, annoncée depuis quelques jours, une centaine de personnes a participé au baguage de 600 poussins de flamants roses, étape essentielle pour l’étude des flamants. Cette opération consiste à équiper chaque poussin d’une bague sur laquelle est gravé un code unique, lisible à distance. Les poussins, rassemblés en "crèche", sont encerclés par les participants et rabattus vers un enclos où ils sont alors pris en charge pour être bagués, pesés et mesurés. Chaque poussin, après avoir été manipulé quelques minutes seulement, est relâché dans l’étang où il rejoint le reste de la crèche qui n’a pas été capturé. Le baguage des flamants n’altère en rien leur comportement ultérieur. De nombreuses études ont montré que ni la survie, ni le succès de reproduction n’étaient affectés par le port d’une bague.

Baguage des flamants roses...
Baguage des flamants roses...

Les photos utilisées pour cet article sont de Cécile Domens.

Avant de vous quitter, voici une vidéo vue sur Youtube :

Baguage des poussins flamants "Pays gardois". Snif... Ce n'est pas nous qui avons été filmés !

Merci pour tous vos petits messages de sympathie qui boostent pour continuer...

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter afin d'être avisés des publications.

Bonne journée à vous tous qui passez par là !

 

Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
vraiment impressionnant tous ces oiseaux. bisous
Répondre
M
C'est un sacré travail !
Répondre
M
Bravo à tous ces bénévoles, quel travail quand même!
Bises du soir
Mireille du sablon
Répondre
M
Pas les idées en ordre ce matin... ne serait pas possible au singulier, pour l'opération... rires
Répondre
M
Merci pour ce joli billet - une opération qui nécessite beaucoup de personnes et souvent sans les bénévoles ne seraient pas possible - bonne journée - bisous
Répondre
M
Même si tu n'as pas pu faire de photos, tu nous a réalisé un magnifique reportage.
Quelle opération d'envergure, heureusement que les bévoles étaient aux rendez-vous.
C'est une expérience dont tu te souviendras toujours. Merci de nous en avoir fait profiter.
Gros bisous
Répondre
C
merci à toi pour cet article, je ne pensais pas qu'on baguait ainsi les petits, cela doit être impressionnant. merci de partager avec nous les photos et vidéos, fort instructives même si elles ne sont pas de toi. bises.celine
https://www.aquarellement-votre.com/
Répondre
L
Trop bien ce reportage pour moi la curieuse. Et j'ai tout expliqué à zhom !
Mais pourquoi tous les poussins ( que je trouve déjà gros !) ne sont-ils pas bagués ?
J'ai regardé la vidéo.

gros bisous
Lavandine
Répondre
E
Impossible de tous les baguer, cela demanderait des moyens énormes et augmenterait considérablement le risque de mortalité.
K
le Moi signifiait pour te faire rire ma signature
et non dans un autre "sens" que tu aurais pu interprêter
bisous
Répondre
K
PHOTOS MAGNIFIQUES coup de coeur pour la pesée du poussin
la dernière photo trop belle aussi vive la liberté du grand large
mais comme dit elles sont toutes belles et surtout les photos où l'on voit le groupe
ce sont de bons souvenirs ! bises bonne journée (je pensais à toi dans la bonne intention) moi
Répondre
L
Bonsoir,
Merci pour ce post. Impressionnant. Bravo à toi et a tous ces bénévoles. Bonne nuit. Bisous. Huguette
Répondre
V
merci pour ce magnifique reportage;
bonne soirée
Répondre
M
Félicitations aux bénévoles !!! 4500 poussins!!c'est un magnifique rassemblement, dommage que n'ai pas pu faire de photos .
Bisous à vous deux
Répondre
M
Superbe de pouvoir participer au baguage des poussins. Une nurserie de 4500 poussins ce devait être impressionnant à voir ! Que j'aurais bien aimé assister à ce beau spectacle. Il y a une quinzaine de jour je suis allée au Pont de Gau, pour la 3ème fois, mais le plus beau à voir c'est à l'ouverture, quand ils nourrissent les flamants roses. Il faudrait presque dormir sur place pour y être au matin de bonne heure (ce que nous avions fait une fois).
Bises et bonne soirée à toi !
Répondre
E
Des personnes de la réserve de Pont de Gau étaient présents au baguage. Nous rentrons nous aussi de Pont de Gau et comme d'habitude que du bonheur de flâner dans ce parc. Je connais le moment de nourrissage y ayant assisté 3 fois.
C
Bonjour
superbes photos il y a du monde très agréable a te lire bravo bise raymonde
Répondre
M
Merci de ce magnifique reportage Erika qui nous permet de découvrir cette activité.
Incroyable ce grand nombre de poussins
Dommage pour les photos personnelles bien souvent elles sont plus parlantes que celles qui par chance tu as pu avoir, mais c'était quand même sympa d'en recevoir.
Passe une agréable soirée
Bisous
Répondre
R
C'est impressionnant tous ces bébés flamants roses à baguer !
Super reportage .
bisous
Répondre
T
Bonjour Érika, tu as réalisé un très joli reportage. Les photos sont belles mais dommage qu'ils t'aient interdits d'en prendre, ça gâche le plaisir des découvertes que l'on souhaiterait garder en images et partager... Toujours de splendides présentations comme tu sais s'y bien les mettre en valeur, bravo ! Bonne fin de journée à toi :)
Répondre
E
Merci beaucoup !
J'aurais bien évidemment préféré que ce soit mes photos.
J'ai pour principe depuis l'ouverture de mon blog de ne mettre que mes photos et fort heureusement, la Tour du Valat me les a envoyés.
Pouvoir garder des souvenirs photos et vidéos est important pour un tel moment que l'on ne vivra pas tous les jours...
P
Une chance pour toi. Je n'étais même pas au courant qu'on pouvait y participer. Un beau reportage. Bises
Répondre
E
Merci et en plus la veille de mon anniversaire qui aurait du être le jour J si la météo avait été favorable !
Une grande chance en effet, il faut dire que mon homme à envoyer au total plus de 450 bagues de flamants à la Tour du Valat.
Bisous et bon retour dans le coin
E
Bonjour Erika. Ton article sur le baguage des poussins- flamants roses est très intéressant. Moi si l'on me dit : pas de photo, je repars... Bisous
Répondre
V
rhoo, qu'est ce que c'est beau, merci!!! je ne comprend pas bien pourquoi interdire les photos... gros bisous Erika. cathy
Répondre
C
Magnifiques photos. Ton reportage est très intéressant. Bravo. Bonne journée. Bisous
Répondre
M
Superbe reportage ! Merci Erika !
Répondre
V
waouhh c'est impressionnant
Répondre
P
C'est un très beau reportage instructif et ludique. J'apprends grâce à tes explications et tes photos. Un grand merci à toi. Bises de douce journée
Répondre
M
Beau partage merci. Belle journée
L
Beau reportage et ce doit être interressant de participer à cet évenement.
Bises
Répondre
D
Bonjour Erika
Un article très intéressant, vous avez dû passer une belle journée, le nombre de poussins à baguer est impressionnant !
Merci pour ton partage
Bises, bonne journée
Répondre
S
Très beau reportage.
Depuis l'obligation du passe sanitaire beaucoup de responsables s'arrogent le droit d'être désagréables vis à vis des visiteurs. La supériorité des chefs.
Bonne journée.
Sylvie
Répondre
L
C'est génial et c'est le genre de truc auquel je participerais très volontiers ! On se demande d'ailleurs pourquoi les photos sont interdites, je ne vois pas trop où serait le mal ? Mais je me pose une question: lorsque le poussin grandit, est-ce que les bagues ne deviennent pas trop serrées sur leurs pattes ?
Bisous et bonne journée
Répondre
E
Les bagues sont suffisamment grande pour qu'il ne soit pas gêné en grandissant !
Bonne semaine
L
Whaouuu.......Un reportage très intéressant et belle découverte sur le baguage de ces poussins!! Une expérience très enrichissante qui m'aurait bien plu de voir sur place aussi et un peu dommage pour les photos.......
Bisous et douce journée
Répondre
C
Grand merci pour cet article très intéressant !!!
Belles photos aussi! Comme toujours j'aime ce que tu nous montres, expliques !
Bravo !
Bonne journée et bisous
Répondre
C
Superbe !!!
Merci Erika pour ce reportage très interessant , des photos prises sur le moment c'est vraiment idéal
Bonne journée à toi
Bises
Répondre
G
Une expérience unique et tres enrichissante que vous avez eu la chance de vivre et de nous raconter.
Merci
Biz
Gaelle
Répondre
M
génial ! un bon moment privilégié ! même si tu n'as pas pu prendre des photos !
mais bon ce n'est pas une raison pour cette personne d'être désagréable ! .... merci et bravo pour cette journée ! bisous
Répondre
T
Bravo à toi quel travail mais quel beau reportage!
Bonne journée
Bisous
Répondre
C
Et bien tu vois j'habite à une trentaine de kms d'Aigues-Mortes où je vais très souvent mais je n'ai jamais eu l'occasion d'assister au baguage des flamants roses. L'an prochain je surveillerai la date et tacherai d'y aller ! Bises.
Répondre
M
J'avais déjà vu des vidéos concernant le baguage des flamants (ou d'autres oiseaux d'ailleurs) et je te savais passionnée par le sujet mais qu'elle chance tout de même d'avoir pu y participer. Hina je ne sais pas qui sais...J'imagine que vous êtes sélectionnés. Je ne comprends pas d'où viennent tes photos du coup, puisqu'il était interdit d'en prendre :):) Je me doute que le calme est requis et du coup il me semble que les APN sont de trop car source d'inattention pour vous et de stress pour les animaux, non ? Bisous et merci pour ce reportage intéressant
Répondre
J
Bravo pour ce bénévolat et ce reportage très instructif, je découvre, c'est bien.
(en ce qui concerne l'accueil initial, avec mon caractère, j'aurais aussitôt fait demi tour)
Bonne journée
Répondre
M
Une journée bien intéressante pour tout le monde (même si les jeunes Flamants n'ont pas tous apprécié les manipulations)...
Moi, je n'en ai pas bagué mais j'ai photographié, la semaine dernière, des juvéniles arrivés "par hasard" avec un groupe dans le Marais d'Orx à LABENNE (une trentaine de kms de chez moi)....Apparemment, ils vont rester là un petit moment...
Très bonne journée et gros bisous.
Répondre
G
Fameusement remplie cette journée
Merci pour ces si jolies photos à l'appui
Bisous
Bonne journée
Répondre
C
J'imagine combien ça a dû être intéressant pour vous, et surtout pour Hina qui m'a tout l'air d'être un passionné ! Par contre je n'ai pas compris pourquoi l'interdiction de prendre des photos, je peux comprendre dans un musée, un commerce, là où il y a des créations qui ne doivent pas être copiées ... Enfin mieux vaut ne pas chercher !
Belle journée, gros bisous.
Cathy
Répondre
D
quel beau sujet insolite !
Répondre