Ile de Lobos...

Publié le par l'Univers d'Erika

Ile de Lobos...

La Isla de Lobos (île aux loups) est située dans le détroit de La Bocaina entre les îles de Fuerteventura et de Lanzarote. C'est la plus petite île de l'archipel des Canaries avec une superficie de 4,68 km2. Elle se trouve à 2km de Fuerteventura et 8 km de Lanzarote. Le climat est semi aride avec des températures moyennes annuelles de 18°. La présence constante des vents alizés augmente l’aridité du paysage. Les plus grandes précipitations s’enregistrent entre les mois de novembre à janvier.

Elle doit son nom à la population de phoques moines qui y vécurent jusqu’au XVème. L'île n'est pas habitée et forme depuis 1982 une réserve naturelle. Seul un snack bar  permet de faire une halte pour manger ou boire.

L'accès à l'île se fait uniquement par bateau (pas de voiture sur l'île). Nous avons pris le Ferry de Corralejo. La visite de l'île se fait à pied sur des sentiers balisés par des panneaux .

Depuis de début de l'année (chaque jour), seulement 200 personnes sont acceptées par demi-journée, pour une durée de 4h.

L'île est donc en zone protégée depuis 1982 et l'accès y est règlementé. Il ne se fait qu'après avoir demandé une autorisation via le site officiel du Cabildo (mairie). En faire la demande 5 jours avant la date du départ.

Ile de Lobos...
Ile de Lobos...
Ile de Lobos...

En débarquant sur le quai, on découvre le Centre d’interprétation où l’on  trouve des informations générales, des photos et des données sur la faune et la flore de l'île.

Nous voilà donc partis sur la gauche de l’île, à l'opposé de ce qui est préconisé... Il n'est pas permis de sortir des sentiers afin de préserver la faune.

Petite halte photo pour moi à la plage (playa) de la Caldera, mélange de sable et de roche de lave tandis que mon homme continue son chemin vers le sommet de la montagne… Au fil du chemin, quelques vestiges de baraques de paysans et d'anciennes citernes d'eau. 

Ile de Lobos...
Ile de Lobos...
Ile de Lobos...

La montagne de la Caldera (montaña de Caldera) est le plus haut sommet de l’ile Lobos avec 127m d’altitude. Pour gravir ce volcan, à priori une autorisation doit être demandée au Centre d’interprétation (mais personne ne le fait). L’ascension du volcan  se fera sans moi (j’opte donc pour la protection de  mon genou.…). Le flanc est abrupt et l’escalier plutôt rudimentaire. Plus le soleil, cela peut être difficile. De là haut, la vue sur la roche volcanique, la plage, l'océan, les îles de Lanzarote et Fuerteventura est splendide (Merci à mon homme pour les photos).

Ile de Lobos...
Ile de Lobos...
Ile de Lobos...

Sur le sentier entre la Caldera et le phare, je traverse le maleterre (malpaís) qui est une zone désertique faite de lave basaltique, de sable, d'argile et une végétation clairsemée. Les maleterres recouvrent principalement la partie centrale de l’ile.

Juste avant d’arriver au phare, on aperçoit du sentier, les falaises créées par la coulée de lave et deux criques (la Caleta del Vino et la Caleta de la Madera). Le spectacle est superbe et la couleur bleu turquoise de l'océan est magnifique !

Ile de Lobos...
Ile de Lobos...
Ile de Lobos...

Après avoir marché près d'une heure trente, me voilà arrivée au Phare (faro) de Punta Martiño qui fut construit vers 1863 et habité jusqu’en 1968. Il est aujourd'hui automatisé. C'est le plus ancien phare des îles Canaries. Malheureusement, il ne se visite pas, dommage !

La montée est relativement facile, malgré la chaleur... Une superbe vue est offerte sur l'île de Lanzarote et l'océan. Le contraste de la roche volcanique, du sable blanc et de l'eau bleue est sublime.

Près du phare se trouve des terres salées (saladar del faro) inondées périodiquement.

Ile de Lobos...
Ile de Lobos...
Ile de Lobos...
Ile de Lobos...

Après la partie désertique et les petits volcans en formes pyramidales, je découvre la verdure avec le marais salé appelé "Las Lagunitas". Cette  zone de marais salants (saladares) est périodiquement inondée par l'eau de mer, ce qui  permet la présence d'une faune et d'une flore différente sur cette partie de l'ile. Les oiseaux y trouve le gite et la nourriture.

Et voici quelques plantes et arbustes que j'ai pu apercevoir sur l'île (euphorbe balsamifère, phagnalon rupestre, lycium intricatum, launaea arborescens, Traganum de Moquin, andrène hémorrhée, agave sisal,  zygophyllum fontanesii,  statice des Canaries...).

C'est assez étonnant de voir que les plantes sont capables de pousser dans ce paysage aride. Pour ce qui est des oiseaux, nous n'avons vu que des goélands, tournepierre à collier et pipit de Berthelot (passereau endémique des Canaries). Un peu loin pour des photos nettes...

Ile de Lobos...
Ile de Lobos...
Ile de Lobos...

Je termine le tour de l'île avec le village del Puertito.

Hormis le phare, c'est le seul endroit avec des maisons. Ce sont des maisons utilisées par les pêcheurs locaux le week-end.

Plusieurs anses naturelles protégées des vagues forment de magnifiques piscines naturelles où l'on peut se baigner mais aussi découvrir de nombreux poissons.

Mon homme me rejoint au Snack (seul endroit où l'on peut boire ou manger sur l'île) pour un p’tit encas et surtout boire avant de reprendre le ferry. Nous avions oublié la bouteille d'eau. Grrr...

Ile de Lobos...
Ile de Lobos...

A l'entrée de l'île, une sculpture représentant la  poétesse et artiste Joséfina Pla née en 1903 sur l'île, ainsi que des sculptures de loups de mer afin de rappeler que Lobos était habité par une colonie de phoques moines.

La sortie se termine après quasiment 4h de marche et poses photos. Retour au port de Corralejo.

Nous étions venus sur cette île en janvier 2009. La redécouvrir fut un régal !

Bonne journée à vous tous qui suivez mon univers.

Merci pour tous vos petits messages de sympathie...

 

Publié dans Fuerteventura

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Et voilà grâce à ce bel article, je vais me coucher moins ignorante tout à l'heure ! Quel beau et intéressant reportage car très complet. Et en plus vous vous dédoublez, l'un grimpe pendant que l'autre regarde et photographie ailleurs !!! Vos photos de l'océan lui donnent des airs de Méditerranée ! Merci beaucoup !
Répondre
E
Je découvre ton commentaire avec 7 mois de retard. Grrr...
Nous étions de nouveau sur l'ile à côté il y a quelques jours.
Ravie que mon reportage te plaise !
N
Quel joli endroit, on n'en a jamais entendu parler !
Merci pour ce magnifique reportage et toutes ces explications, ça donne envie, mais : pour quand ??
Bonne fin de journée.
Bises.
Répondre
L
L'Ile de Lobos est vraiment à faire !
C'était la seconde fois que nous y allions...
Bisous
É
Merci pour cette belle découverte et vos jolies photos. de cette petite île. Je connais un peu Ténérife, Lanzarote, la Grande Canarie et la Gomera, mais pas les autres îles des Canaries. Bisous
Répondre
L
Et nous c'est l'opposé on ne connait pas celles que tu as vu hormis Lanzarote...
Bonne journée avec le soleil et le déjeuner sur la terrasse pour nous, c'est cool !
Bisous
V
un bien joli voyage et de jolies photos bises
Répondre
L
Contente que mon petit dépaysement te plaise.

Bisous
C
C'est vraiment très aride, ça manque de verdure et d'eau pour moi ! Mais c'est joli malgré tout, et il y a quand même quelques fleurs ! Je trouve bien que l'accès soit réglementé, certains endroits doivent être protégés.
Belle soirée, bisous !
Cathy
Répondre
L
Ah ! c'est certain que l'on est loin des paysages normands...
Eh oui, la végétation est malgré tout présente avec l'eau de mer qui s'engouffre sur les sols.
Une végétation que l'on trouve aussi chez nous au niveau des marais salants...
Douce journée.
Bisous
C
Tu as fait un super voyage, de magnifiques découvertes . Je comprends que la chaleur peut parfois être un handicap. La terre semble avoir un grand besoin d'eau.
Répondre
L
Il n'y fait jamais trop chaud (entre 18° et 25°), c'est là le gros avantage et aussi pourquoi on y retourne régulièrement...
C'est aride et volcanique et l'eau y manque en effet !
D
Merci pour ce reportage très complet, je ne connais pas les Canaries, ton reportage me donne très envie de faire une programmation.
Très belle journée
danièle
Répondre
L
Nous aimons beaucoup ses iles plus ou moins désertiques et volcaniques où la température y est constante (ni trop chaud, ni trop froid)...
Bonne fin de journée
S
Tu nous donnes des envies de voyage.
Très belles photos.
Sylvie
Répondre
L
Merci et tant mieux, je suis ravie que cela te plaise...
M
Malgré cette terre aride, il y a de jolies fleurs
Des paysages magnifiques
Merci pour cette superbe découverte Erika
Passe une agréable semaine
Bisous
Répondre
L
La végétation y est présente à certains endroits et c'est bien agréable je dois dire...
Les oiseaux y nichent et ne sont pas dérangés, c'est super !
Bonne fin de semaine
Bisous
T
De sacrés paysages, ça valait le coup de réserver la promenade ! Tu fais comme moi, quand je partais en balade en Grèce, en plein soleil, j'oubliais d'emporter à boire et il il n'y avait pas de snack ! C'est une île incroyable, un tel dépaysement, on en prend plein les yeux. Les phoques je croyais que c'était des vrais ! Rares, les endroits qui restent encore vierges comme celui-ci, ce sont les animaux qui doivent être heureux. Merci pour cette promenade Erika, quel bon moment j'ai passé ! Je te souhaite une bonne soirée et je t'embrase, à bientôt.
Répondre
L
Heureusement aux Canaries la chaleur y est constante et agréable, c'est d'ailleurs ce qui nous plait dans ces iles...
Ravie que ma balade t'ai fait passer un bon moment.
Ces phoques là sont très dociles. hi hi...
Bonne fin de journée
N
Tu avais oublié la bouteille d'eau en allant sur cet endroit!!! Tu t'imagines s'il n'y avait pas eu ce bar? C'est la première chose que je fais quand je m'en vais, l'eau. L'endroit est désertique et je ne connais pas cette île que les Baléares. Un grand merci pour tous les renseignements au cas où?... Belle journée et gros bisous Erika.
Répondre
L
Eh oui, la bouteille était à l'hôtel !
Nous sommes allés une fois aux Baléares, c'est très beau et la végétation y est dense comparé à l'Ile de Lobos qui est volcanique et désertique.
Douce journée.
Gros bisous
D
Bonjour Erika
Une très belle découverte
Je ne connais que Tenerife et le Teide !
Tes montages, comme toujours, sont magnifiques, Bravo pour tout ton travail qui à chaque fois nous régale les yeux !
Bisous, bonne semaine
Répondre
L
Nous l'avions déjà visitée en 2009, mais ce fut un réel plaisir d'y revenir.
J'adore faire mes montages, mais tu le sais déjà !!!
Faire attention à tous les petits détails afin que le visionnage de l'article soit agréable.
Merci d'être là et douce journée
M
Une belle île à découvrir et à préserver ! Et si j’ai bien compris inhabitée sauf le week-end par les pêcheurs locaux. Merci pour ce beau partage.
Répondre
L
En effet, seuls les maisons de pêcheurs sont occupées le week-end.
Contente que cela t'ai plu.
Bonne fin de semaine
O
joli site ,je comprend qu’Éric aime bien le coin la bas .c'est sympa ,biz
Répondre
L
Qu'il aime Fuerteventura, je n'en doute pas mais vivre sur cette ile de Lobos non !
Trop aride et de plus personne n'y habite.
Bises
M
Très jolis paysages que tes photos mettent en valeur comme d'habitude un reportage très complet. J'ai aimé. Bisous
Répondre
L
Avec le beau soleil que nous avions, c'était facile de faire de jolis montages photos...
Merci d'avoir aimé ma rando.
bisous
D
des loups bien pacifiques !
Répondre
D
quel beau reportage, tous les aspects de ce lieu de rêve
Répondre
L
Merci d'apprécier mon reportage !
En effet on peux même les caresser, trop de chance...
V
quelle belle découverte, merci!!! ces paysages sont étonnants, c'est bien de les préserver en limitant les touristes. gros bisous Erika. cathy
Répondre
L
Limiter le flux de touristes n'est pas sans douleurs pour certains...
C'est le seul moyen pour préserver la flore et la faune qui y réside.

Bises
M
ouah ! c'est magnifique !
merci à toi de partager tes superbes balades !
4h de marche ! bravo ! je t'accompagnerais volontiers
bisous
Répondre
L
Ce n'est que du plaisir de partager mes randonnées, même si cela me prend beaucoup de temps pour préparer mes montages...
4h c'est largement suffisant et sans stress pour faire le tour de l'ile.
Ce fut une balade très agréable que je referais volontiers quand on y retournera !
Bisous
V
Merci pour cette sublime visite.
Bisous
Répondre
L
Bien contente qu'elle te plaise...
Bisous
T
Magnifique comme tous tes articles!
Bisous
Répondre
L
Merci !
M
Quel beau voyage ! Tes photos donnent vraiment envie ! J'aime cette nature sauvage et encore préservée. J'aurais eu envie de monter en haut du volcan mais ça grimpe dis-donc ! Merci pour ce partage très dépaysant. bisous et bonne semaine
Répondre
L
Contente que mes photos te donnent des envies de voyage...
Comme tu dis, çà grimpe !
La casse cou que j'étais est devenue sage par la force des choses...
Bonne fin de journée
Bisous
C
merci pour ce beau reportage - connais pas du tout et plaisir de le découvrir via ton blog
bonne semaine
Répondre
L
Merci de ta visite, une carte est partie pour toi...
Bonne fin de semaine.
L
Et moi, contente que mon reportage te plaise...
Bonne semaine à toi aussi.
R
Bonjour Erika
Je reçois ta NL comme un cadeau
Un lundi heureux en ce lieu
Un avant goût de vacances
Comme dans un rêve
J'adore
Merci tout simplement !
Bonne semaine
Répondre
L
Contente que mon cadeau te plaise.
C'est idem pour moi pour ton blog que je viens de découvrir...
Bonne semaine
D
Bonjour Erika,
Quel endroit magnifique même s'il est atypique, c'est surement ça aussi qui fait toute sa beauté.et son charme. Un bonheur de lire toutes tes explications et très bonne réaction des autorités que canaliser les touristes et surtout de limiter leur nombre. Merci beaucoup pour cette splendide promenade en votre compagnie. Bisous à vous deux. Douby
Répondre
L
Depuis que l'ile est limitée en touristes, cela grince tout de même un peu.
Car avant on pouvait y rester la journée entière et aujourd'hui non, ce qui suffit largement pour la visite, déguster des tapas et boire un verre...

Bonne semaine
Bisous
C
un endroit que je connais que de nom, mes parents sont allés dans les autres iles, mais pas celle là. c'est fou comme c'est aride, mais la vie animale et végétale sont là. par contre je ne comprends pas trop la correspondance entre le loups et les phoques, on peut pas dire qu'ils se ressemblent. bises.celine
Répondre
L
Les sculptures de loups de mer, c'est en référence aux phoques moines appelés ainsi par la population et qui y vécurent jusqu'au XVème siècle.
D'antan l'ile s'appelait aussi "l'ile aux loups".
Bonne semaine
Bisous
L
Coucou,

Article surprenant aujourd'hui. Un endroit au bout du monde!

Je ne suis jamais allée par là et lorsque je lis qu'il faut une autorisation, je ne suis pas prête de l'obtenir. Je suppose d'ailleurs que les chiens ne sont pas autorisés.

Comment le snack arrive-t-il à faire son beurre avec seulement 200 touristes depuis le début de l'année ?

C'est l'endroit idéal pour qui recherche la solitude et la nature sauvage.

Comme je te comprends de n'être pas montée sur le volcan. Le chemin en zigzag et raide qu'emprunte ton mari fait peur.


Gros bisous et belle journée.

Lavandine
http://lorgnettedunjour.canalblog.com/
Répondre
L
Pour l'accès à l'ile c'est 200 personnes par demi journée (tous les jours).
Là-bas le touriste y est présent toute l'année...
Il faut réserver à l'arrivée sur l'ile si on veut y manger du poisson frais.
Mais, avec la limitation de présence sur l'ile on y va plus pour des tapas et boire je dois dire.
Je ne sais pas pour les chiens, car rare sont les touristes qui en ont avec eux...
Merci pour ton commentaire intéressant et bonne semaine.
Gros bisous