Coques pour Erika - Vers tube pour Hina...

Publié le par l'Univers d'Erika

Ramassage et prise...
Ramassage et prise...

Ramassage et prise...

Cela faisait très longtemps que je n'étais pas allée ramasser des coques... Même mes bottes n'ont plus l'habitude, l'une était percée ! Ce fut donc un ramassage dans la vase, le sable, l'eau et un Gloup ! Gloup ! dans ma botte. Ce moment est à réitérer ! ! ! (avec de nouvelles bottes évidemment...)

Douceur et Soleil sont au RDV, des températures idéales pour la Toussaint.

Pour respecter la taille réglementaire de 3 cm,  j'ai mis un repère sur mon pichet afin de vérifier le calibrage. Ce fut assez difficile d'en trouver qui soient à la bonne taille. Heureusement, je n'en voulais que pour un repas étant seule à en manger... Une dame a qui j'ai dit qu'elles étaient petites, m'a répondu :

- Je viens de loin et comme je veux en manger, la grosseur je m'en fiche...

Pendant ce temps... Hina ramasse les vers à tube pour une journée surfcasting. A l'aide de sa pelle, il va chercher en profondeur sous le sable le ver miracle (ou pas) pour la pêche.

Hina est ravi de sa journée de pêche : une dizaine de daurades et 2 bars... Son but est avant tout de se faire plaisir que ramener pour cuire... de plus il ne mange que des soles, et moi le reste !

Seul HIC ! Poissons trop petits donc relâchés...

A savoir : les daurades doivent faire 23 cm et les bars 42 cm

Cuisson des coques :

Le temps de la préparation arrive après les avoir laissées dégorger avec du gros sel et rincées dans plusieurs eaux, je les prépare à la crème. c'est trop bon ! ! !

- Fais fondre doucement une échalote hachée dans un peu de beurre jusqu'à ce qu'elle devienne transparente puis ajoute du persil (frais du jardin) et verse les coques et le vin blanc.

- Couvre et remue régulièrement afin que les coques s'ouvrent (5mn).

- A l'aide d'une écumoire, retire les coques, filtre le jus et fais réduire puis ajoute la crème et le poivre.

- Pendant ce temps je décoquille les coques...

- Puis réchauffe les coques dans la sauce.

Bonne dégustation ! ! !

Il te reste un peu de temps... alors un peu d'histoire :

Les coques appelées aussi bucardes,  mesurent entre 2 et 6 cm, la couleur  varie du blanc au brun en passant par le beige.  C'est un coquillage fouisseur et filtreur qui vit à peine enfoncé dans le sable ou la vase.

Les vers à tube :

On appelle ver tubicole, ver tubulaire ou ver plumeux, ce ver particulier qui se fabrique un tube avec la soie qu’il secrète, à laquelle il colle toute sorte de débris ( algues, sable, calcaire, coquilles…). Le ver est de couleur brun rougeâtre avec des reflets nacrés et verdâtre. Il est très ferme au niveau de la tête et se ramolli plus on descend sur la queue. Deux franges de  poils bordent tout son corps. Il est légèrement phosphorescent et c'est donc un bon appât pour la pêche nocturne. Il s’utilise principalement en surfcasting.

Merci d'avoir pris le temps de tout lire et bonne journée à la blogosphère...

Publié dans Quotidien

Commenter cet article

valerie44 08/11/2016 10:49

belle pêche !!! et merci pour les renseignements, très utiles pour moi .
bisous

l'Univers d'Erika 09/11/2016 08:38

Si mon article te sert, j'en suis ravie...
En tout cas, ce fut une très belle journée à réitérer.
Bisous

DS 06/11/2016 07:33

Belle pêche !
Profitez bien.
Bisous à vous deux ♥

l'Univers d'Erika 06/11/2016 08:15

Surtout dommage que les poissons était trop petit...
Hina préfère cette pêche sportive où justement il le relâche...
Eh ben moi ! les coques je les ai mangées...
Bisous à vous tous

catherine 05/11/2016 14:39

Jolie pêche, c'est sympa de patauger dans la vase.
Bises

l'Univers d'Erika 05/11/2016 15:20

Oh que oui ! Cela faisait longtemps que je n'étais pas allée ramasser des coques...
Je vais réitérer dès que possible car c'est vraiment trop bon.
Bises

cyrille 03/11/2016 15:51

Fait super beau !!!

l'Univers d'Erika 04/11/2016 08:41

C'est génial de pouvoir patauger dans la vase par un super temps !

mamichat 03/11/2016 11:29

très belle récolte ! ça doit être agréable de manger ce que l'on ramasse
merci pour la recette et les belles photos
bisous

l'Univers d'Erika 04/11/2016 08:40

J'ai adoré patauger dans la vase et le sable pour les ramasser !
Mais pouvoir les manger c'est le summum...
Pour le poisson, ce n'était pas le jour, tant pis ce sera pour la prochaine fois...
Cela ne sert à rien de ramener trop petit, car nous n'aurions que des arêtes... la pêche doit avant tout rester un plaisir.
Bisous, Erika

marie 03/11/2016 10:07

jolie pêche,tu as bien de la chance de pouvoir en profiter,bonne journée,bisous

l'Univers d'Erika 04/11/2016 08:33

C'est l'avantage de vivre en bordure d'océan... Je ne voudrais plus vivre éloignée des côtes...
Bisous, Erika